Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/12/2010

Le sport n'empêche pas l'obésité

Voici un article qui nous vient des Etats-Unis, qui donne une nouvelle vision du sport et de la lutte contre le sur poids, notamment chez l’enfant.

C’est une vision que je partage grandement, il faut d’abord réformer le régime alimentaire, arriver à atteindre un poids équilibré qui ensuite permet de faire du sport sans risque et avec enfin des résultats intéressants,à mettre en rapport avec un des derniers articles concernant les 10 sports qui brulent le plus de calories …

La naturopathie retrouve alors toute sa place, en pointe, lors de la lutte contre l’obésité …

Est-on gros parce qu'on ne fait pas de sport ou ne fait-on pas de sport parce que l'on est gros? De nombreuses initiatives pour contrer l'obésité infantile, y compris celle lancée aux Etats-Unis par la First Lady, Michelle Obama (intitulée Let's Move –Bougeons-nous), supposent que les taux d'obésité augmentent avec l'inactivité des enfants. Mais d'après une étude des chercheurs d'EarlyBird, l'inactivité physique est le résultat du surpoids, et non pas sa cause, rapporte The Independent.

D'après les scientifiques, qui ont suivi plus de 200 enfants britanniques pendant trois ans, et contrôlé leur poids et leur niveau d'exercice physique, les enfants en surpoids voient leur corps de façon négative et, par conséquent, évitent le sport.

Cette causalité inversée pourrait expliquer pourquoi des tentatives pour contrer l'obésité infantile en encourageant l'activité physique ont été largement des échecs.

Les scientifiques estiment que pour s'attaquer à l'obésité infantile, mieux vaut influer sur la nutrition que sur le sport.

Le Telegraph explique ainsi que d'autres études ont montré qu'augmenter l'activité physique chez les enfants pour réduire l'obésité avait eu pour résultat une perte de poids d'à peine 90 grammes sur trois ans.

Les chercheurs d'Early Bird estiment qu'il y a des liens profonds entre mère et fille et père et fils, et que si les parents sont obèses, leur enfant est dix fois plus susceptible de l'être à cinq ans, ce qui montre que les toutes premières habitudes alimentaires ont un impact fort sur le développement de l'obésité.

Dans de précédentes études, les scientifiques ont aussi trouvé qu'il existe une sorte de seuil d'activité physique que les enfants sont prêts à exercer: s'ils font plus de sport à l'école, ils en font moins dans leurs activités extra-scolaires.

Pour autant, le Forum de l'Obésité National anglais ne veut pas voir les médecins abandonner leurs encouragements sportifs:

L'équipe d'EarlyBird nous force réellement à questionner nos suppositions confortables sur l'obésité infantile. Ce que, en tant que médecins, nous devons faire, c'est saluer leur travail avec respect, en tirer des lessons, et adapter nos méthodes en conséquence. Ce que nous ne devons pas faire, c'est prendre cette étude pour argent comptant et autoriser les enfants minces à être aussi paresseux qu'ils le veulent, ce qui serait une erreur catastrophique.

25/12/2010

Naturopathie et santé du sportif de haut niveau ou pas !

Pour le sportif ce qui est important c'est de rester en bonne santé, d'éviter la blessure, et de recupérer au plus vite lors d'un accident .

La naturopathie donne des solutions, elle est une vision globale de l’être humain, vision intégrant les équilibres ou déséquilibres liés à l’environnement, au mode d’alimentation, à l’activité physique …

L’activité est nécessaire et vitale au corps humain, un être vivant doué du mouvement qui ne bouge pas ne peux qu’à terme s’étioler, de nombreuses études nous permettent de confirmer le lien entre la santé cellulaire et la pratique d’une activité physique régulière.

Entre le début du XX eme siècle et aujourd’hui nous sommes passés de 7h minimum d’acitivité corporelle à moins d’une demi heure par jour en France.

Le sportif de haut niveau a cette chance, celle de faire bouger son corps régulièrement !

 

Il est certains points auxquels il faudra faire attention.

Recherchons les déséquilibres possibles chez le sportif :

 

-         L’excès de mouvement concentré sur une partie de l’anatomie, il en va ainsi du tennis,

du volley ball par exemple ou l’épaule et le bras auront un rôle primordial.

Tout excès ne peut que provoquer à terme un excès inverse : le repos !

Avant d’arriver à ce repos forcé, suite à blessure, tendinite etc … qui ne sont que des manifestations du corps pour un retour au calme, il est d’autres solutions ou l’on se concentrera sur ce temps de repos après les séances en essayant de l’amplifier, en clair, qu’une heure de repos puisse être l’équivalent de 2 ou 3.

On pourra réfléchir à l’utilisation du froid, du chaud, des infra rouges, des vibrations etc .

 

-         Le déséquilibre nutritionnel entre les entrées, minérales, glucidiques, protéiques et les sorties utilisées lors de la pratique de l’activité.

Le sportif doit se préoccuper de son futur, se retrouver grabataire à 60 ans est ridicule …

Une attention toute particulière doit alors être donnée à l’alimentation.

Réfléchir à la complémentation, est elle obligatoire ?

Il est aujourd’hui à la mode de se supplémenter, avec le coût, les risques sur la qualité etc …

N’existe-t-il pas des solutions simples ? Ou trouver les minéraux, les bonnes protéines, les bons glucides de façon naturelle ?

La réintroduction des céréales complètes, des légumineuses, la richesse en fibre de ces aliments source de minéraux et vitamines, se pose alors comme une solution simple, économique et en rapport également avec la santé de tout le tube digestif 

Il est des fruits de chez nous gonflés d'énergie et de minéraux, la myrtille est un bon exemple !

 

C’est ce que je propose aux sportifs de découvrir, progressivement au départ, on ne change pas si facilement les habitudes !

La naturopathie a également sa place concernant les blessures, la vitesse de réparation, de guérison, il est des moyens simples, basés sur la connaissance du yin et du yang, basés sur la connaissance et l'utilisation de remèdes naturels (l'argile par exemple) qui permettent de gagner beaucoup de temps ...

08/12/2010

La vrai cuisine moléculaire de vos fêtes disponible dans toutes les bonnes grandes surfaces !!

Enfin un article percutant

dans le canard enchainé de la semaine dernière concernant l'alimentation

et le coktail que vous trouverez dedans le tout en grande surface biensur !!

 

canardage 12 2010.JPG

 

 

Pour le fichier en clair :canardage 12 2010.JPG